Un petit voilier de pêche du Golfe du Bengale s’est lancé début 2010 dans une aventure scientifique et humaine hors du commun en rejoignant la France depuis le Bangladesh à la voile. Ce bateau expérimental est le premier intégrant de la fibre de jute dans sa construction. Sillonnant les mers depuis le Delta du Gange aux côtes françaises en passant par l’Océan Indien et la Mer Rouge, TaraTari témoigne du drame qui frappe les Bangladeshis et représente un espoir pour ces premières victimes du dérèglement climatique.

 

Un petit voilier de pêche du Golfe du Bengale s’est lancé début 2010 dans une aventure scientifique et humaine hors du commun en rejoignant la France depuis le Bangladesh à la voile. Ce bateau expérimental est le premier intégrant de la fibre de jute dans sa construction. Sillonnant les mers depuis le Delta du Gange aux côtes françaises en passant par l’Océan Indien et la Mer Rouge, TaraTari témoigne du drame qui frappe les Bangladeshis et représente un espoir pour ces premières victimes du dérèglement climatique.

 

Un petit voilier de pêche du Golfe du Bengale s’est lancé début 2010 dans une aventure scientifique et humaine hors du commun en rejoignant la France depuis le Bangladesh à la voile. Ce bateau expérimental est le premier intégrant de la fibre de jute dans sa construction. Sillonnant les mers depuis le Delta du Gange aux côtes françaises en passant par l’Océan Indien et la Mer Rouge, TaraTari témoigne du drame qui frappe les Bangladeshis et représente un espoir pour ces premières victimes du dérèglement climatique.